IDS
Évènements
Soutenance de thèse de Malik Boughida
Jeudi 23 mars à 14H00, Amphi B312
Télécom ParisTech -- 46, rue Barrault -- 75013 Paris

Factorisation du rendu de Monte-Carlo fondée sur les échantillons et le débruitage bayésien

Auteur
Malik Boughida.
Date
Jeudi 23 mars 2016 à 14H00.
Lieu
Télécom ParisTech -- Site Barrault -- Amphi B312.
Directeur(s) de thèse
Membres du jury
Rapporteurs
  • Daniel Meneveaux, Professeur (LIM-CNRS, Université de Poitiers),
  • Mathias Paulin, Professeur (RIT-CNRS, Université Paul Sabatier de Toulouse).
Examinateurs
  • Andrés Almansa, Directeur de Recherche (CNRS, Université Paris Descartes),
  • Christophe Renaud, Professeur (LISIC, Université du Littoral Côte d'Opale).

Résumé

Le rendu de Monte-Carlo par lancer de rayons est connu depuis longtemps pour être une classe d'algorithmes de choix lorsqu'il s'agit de générer des images de synthèse photo-réalistes. Toutefois, sa nature fondamentalement aléatoire induit un bruit caractéristique dans les images produites. Dans cette thèse, nous mettons en oeuvre des algorithmes fondés sur les échantillons de Monte-Carlo et l'inférence bayésienne pour factoriser le calcul du rendu, par le partage d'information entre pixels voisins ou la mise en cache de données précédemment calculées.Dans le cadre du rendu à temps long, en nous fondant sur une technique récente de débruitage en traitement d'images, appelée Non-local Bayes, nous avons développé un algorithme de débruitage collaboratif par patchs, baptisé Bayesian Collaborative Denoising. Celui-ci est conçu pour être adapté aux spécificités du bruit des rendus de Monte-Carlo et aux données supplémentaires qu'on peut obtenir par des statistiques sur les échantillons. Dans un deuxième temps, pour factoriser les calculs de rendus de Monte-Carlo en temps interactif dans un contexte de scène dynamique, nous proposons un algorithme de rendu complet fondé sur le path tracing, appelé Dynamic Bayesian Caching. Une partition des pixels permet un regroupement intelligent des échantillons. Ils sont alors en nombre suffisant pour pouvoir calculer des statistiques sur eux. Ces statistiques sont comparées avec celles stockées en cache pour déterminer si elles doivent remplacer ou enrichir les données existantes. Finalement un débruitage bayésien, inspiré des travaux de la première partie, est appliqué pour améliorer la qualité de l'image.

Abstract:Monte Carlo ray tracing is known to be a particularly well-suited class of algorithms for photorealistic rendering. However, its fundamentally random nature breeds noise in the generated images. In this thesis, we develop new algorithms based on Monte Carlo samples and Bayesian inference in order to factorize rendering computations, by sharing information across pixels or by caching previous results.In the context of offline rendering, we build upon a recent denoising technique from the image processing community, called Non-local Bayes, to develop a new patch-based collaborative denoising algorithm, named Bayesian Collaborative Denoising. It is designed to be adapted to the specificities of Monte Carlo noise, and uses the additionnal input data that we can get by gathering per-pixel sample statistics. In a second step, to factorize computations of interactive Monte Carlo rendering, we propose a new algorithm based on path tracing, called Dynamic Bayesian Caching. A clustering of pixels enables a smart grouping of many samples. Hence we can compute meaningful statistics on them. These statistics are compared with the ones that are stored in a cache to decide whether the former should replace or be merged with the latter. Finally, a Bayesian denoising, inspired from the works of the first part, is applied to enhance image quality.


Page maintenue par le webmaster - 17 mars 2017
© Télécom ParisTech/IDS 2017