TSI
Évènements
Soutenance de thèse de Cédric Valade
Vendredi 8 Décembre à 14H00, Amphi B312
Télécom Paris - 46, rue Barrault - 75013 Paris

Compression d'images complexes avec pertes :
application à l'imagerie radar

Auteur
Cédric Valade
Date
Vendredi 8 Décembre à 14H00
Lieu
Télécom Paris, Barrault, Amphi B312
Directeur de thèse
Membres du jury
Rapporteurs
  • Marc Antonini (Université de Nice Sophia Antipolis),
  • René Garello (ESNTB, Brest)
Examinateurs
  • Henri Maître (ENST, Paris),
  • Emmanuel Trouvé (Université de Savoie)

Résumé

Le Radar à Synthèse d'Ouverture (RSO) est un système d'imagerie active aux applications multiples de télédétection (surveillance de territoire, études des mouvements de terrain, océanographie, glaciologie, détection de cibles...). Installés à bord d'aéronefs ou de satellites, les systèmes actuels permettent d'imager des zones à haute résolution. Les volumes de données générés sont très importants et les capacités limitées des canaux de transmission et/ou de stockage forment un sous-ensemble critique des systèmes d'observation. De ce fait, la solution classiquement retenue est de recourir à la compression des données. Le système radar cohérent génère des données de forte dynamique où les pixels issus de la formation de l'image sont des données complexes au sens mathématique du terme, c'est-à-dire constitués d'une valeur d'amplitude et de phase. La conception d'un algorithme de compression sur les images synthétisées permettra alors un dimensionnement des canaux de transmission adapté au débit requis pour la transmission des données compressées. Bien qu'il soit possible de compresser séparemment les images d'amplitude et de phase, la prise en compte du caractère complexe de l'image ouvre de nouvelles perspectives peu explorées jusqu'alors.

La faible corrélation spatiale des pixels rend les techniques de compression répandues dans le domaine optique beaucoup moins efficaces. L'objectif de cette étude consiste à proposer un système de compression avec pertes adapté aux images RSO et prenant en compte le caractère complexe des pixels.

Nous suggérons différents schémas de compression dépendants de la répresentation du signal dans le plan complexe (amplitude/phase ou partie réelle/imaginaire). Nous nous focalisons essentiellement sur des techniques de type multirésolution comme la transformée en ondelettes et paquets d'ondelettes discrètes. Un ensemble de modèles statistiques spécifiques à la caractérisation des images RSO permettra d'adapter diverses méthodes de quantification polaire à la problématique de la compression d'images complexes. La dernière partie de l'exposé sera consacrée à la présentation des résultats à travers l'utilisation d'un panel de critères objectifs avec notamment une évaluation de la qualité des images décompressées après construction d'interférogrammes.


Page maintenue par le webmaster - 3 février 2010
© Télécom ParisTech/TSI 1998-2010